En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/ J'accepte

La maison Bonzini : Nos partenariats

Joueurs

Des partenariats et des projets d' exception

Depuis de nombreuses années, Bonzini développe des partenariats privilégiés avec des entreprises, des artisans, des artistes ou des établissements publics afin de développer des projets ou le babyfoot devient un vecteur de communication, un objet culturel, technologique ou artistique avec de nouvelles perspectives de jeu.

Mama Shelter

Le Mama Shelter

Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Los Angeles, Rio, Belgrade, Prague… L’enseigne hôtelière Mama Shelter se retrouve dans les plus grandes métropoles. Elle va tripler le nombre de ses établissements d’ici 2021 en s’installant à Dubaï, Londres ou Santiago du Chili.

Serge Trigano - l’ancien patron du Club Med - et Cyril Aouizerate - le philosophe - ont l’idée en 2008 de «casser les codes de l’hôtellerie» : habiller les murs de graffitis et d’écrans numériques, décorer les chambres avec des gadgets «cartoon» et le bar avec des bouées géantes, créer un rooftop et installer un babyfoot géant sont quelqu’unes de leurs nombreuses idées.

Il s’associe avec Philippe Starck, une référence du design contemporain, pour la déco, et à Alain Senderens et Guy Savoy, deux chefs étoilés, pour la restauration avec la ferme intention de proposer un prix accessible et raisonnable pour la nuit et la carte dans ce premier concept hôtel lifestyle à la française.

L’enseigne hôtelière Mama Shelter choisit Bonzini, le babyfoot du lifestyle à la française !

En 2008, c’est Philippe Stark qui est chargé par Serge Trigano de «designer» les intérieurs du premier hôtel Mama Shelter à Paris, dans le 20ème arrondissement.

Pour le babyfoot du bar restaurant de l’hôtel, il choisit sans hésiter Bonzini et opte pour un modèle 3 Mètres dans une finition standard : bois naturel, pieds noirs, rampes rouges et tapis vert, identique à celle du B60 original qui a fait la renommée de notre marque.

Mama Shelter Paris

Sa seule intervention graphique sur le modèle sera de demander des joueurs personnalisés en finition «brut de fonderie», parés d’un masque blanc pour une équipe et noire pour l’autre, confirmant ainsi l’intérêt du célèbre designer pour les matières premières telles que l’aluminium et le bois vernis naturel.

Le baby-foot Bonzini, un élément immuable de la déco des Mama

Mama Shelter Marseille

Depuis, chaque nouvel hôtel ouvert par la famille Trigano est équipé d’un babyfoot 3 Mètres, de B90 et de modèles 2 barres, dont les finitions s’inspirent de la charte de couleur et de matière spécifique à cet hôtel.

Ainsi, le Mama Shelter de Los Angeles propose un babyfoot 3 Mètres avec des textures en cannage et des 2 barres multicolores, celui de Marseille arbore un rose bonbon, celui de Lyon un jaune citron éclatant, à Belgrade c’est un noir laqué ultra brillant, à Prague un vert métallisé aux pieds jaunes et celui de Toulouse est orange. Les modèles B90 sont des standards ou sont déclinés - comme les modèles 2 barres - dans les mêmes couleurs que le 3 Mètres. Tous ces modèles ont la particularité d’avoir des joueurs en finitions monochromes, noirs, blancs, dorés, ou argentés.

Le baby-foot en co-working aux Mama Work

Mama Shelter Prague

Dernièrement, l’enseigne a créé un nouveau concept pour dépoussiérer les espaces de co-working à l’instar de ce qu’elle a fait pour l’hôtellerie. Ainsi, sur les même bases de déco et de convivialité de ses « Mama Shelter », elle a commencé à ouvrir des «Mama Works» qui eux aussi sont équipés de babyfoot Bonzini afin de permettre à de nombreux «co-workeurs» de se défouler entre 2 réunions ou 2 séances de travail.

Photos : © Mama Shelter 2018.

On en parle sur le web : Les Échos Forbes Paris Match

Mama Shelter Los-angeles Mama Shelter Prague Mama Shelter Prague

LE SAVIEZ-VOUS ?

Chaque babyfoot possède un N° de série unique

Consultez la rubrique Millésime pour dater votre modèle